Au tour de Ben Spies de donner son avis sur l’aéro en Moto GP

·

·

S’il est un sujet qui divise les opinions dans le monde du MotoGP, on l’a bien vu avec les récents commentaires de Jorge Lorenzo au sujet de aérodynamisme en MotoGP. Il y a toutes sortes d’approches, mais principalement deux : ceux qui sont pour et qui pensent que c’est un progrès par rapport aux prototypes et ceux qui le rejettent et puis il y a les autres voir mêmes des anciens pilotes et ce coup-ci c’est l’ancien pilote de MotoGP, Ben Spies, a élevé la voix sur X pour la critiquer.

Le pilote du Tennessee a été actif dans la catégorie reine du motocyclisme de 2009 à 2012. Depuis, tout a changé dans le monde de la moto, et en particulier dans celui de l’aérodynamique, alors qu’à son époque, il s’agissait d’un sujet mineur et certainement pas aussi important qu’il l’est aujourd’hui.

Aujourd’hui, le pilote américain élève la voix pour se plaindre du spectacle de l’aérodynamisme. Il le fait en plein milieu du Sepang Shakedown, où nous avons vu toutes sortes d’innovations aérodynamiques, même un spoiler sur le garde boue avant et un aileron type F1 à l’arrière de la RC16 de Dani Pedrosa, parmi beaucoup d’autres inventions.

Pedrosa Sepang 2024
Pedrosa Sepang 2024

En fait, pratiquement chaque usine a présenté sa propre proposition, loin d’attendre de copier les autres, comme ce fut le cas lors des éditions précédentes.

Sur son compte de médias sociaux, Spies a critiqué le fait que “ce serait vraiment bien si les motos de MotoGP commençaient à ressembler davantage à des motos et moins à des avions”. L’ancien pilote a insisté pour que cette “mode” soit abandonnée : “Allez, MotoGP, laissez les pilotes faire la différence à nouveau. Laissez les constructeurs gaspiller moins d’argent qui ne peut pas être utilisé pour les motos de route”.

Salvadori Sepang 2024
Salvadori Sepang 2024

Spies n’a pas tardé à répondre à un fan qui lui a dit qu’il était “tout à fait d’accord avec l’aérodynamique, l’électronique et les gadgets”, justifiant que “la MotoGP est censée être le summum de la course”. Le pilote a d’abord répondu qu’il n’était “pas contre toutes les autres opinions”, mais que cette justification “signifie que le pilote le plus rapide ne gagnera pas nécessairement”.

Toujours accroché à l’actualité, ‘Elbowz’ critique le fait que dans ces questions d’aérodynamisme, “il s’agit de savoir qui engage les bonnes personnes ou dépense le plus d’argent en dehors de la piste”. Il va même jusqu’à prédire que “si Márquez avait piloté une Ducati ces dernières saisons, il aurait certainement deux ou trois championnats du monde de plus à l’heure actuelle”.

Bradl Sepang 2024
Bradl Sepang 2024

Le fan répond à nouveau, mentionnant que la moto “est un sport d’équipe” et qu’”il y a beaucoup de gens derrière chaque pilote”, proposant une idée audacieuse : “Une limite budgétaire comme en F1 limiterait ce que les équipes peuvent faire et égaliserait un peu les règles du jeu”.
Spies est “tout à fait pour”, justifiant qu’”en tant qu’ancien coureur, je déteste savoir que l’équipe influence le résultat”. Depuis 2016-2017, cela ressemble beaucoup plus à la F1 qu’au talent que le coureur apporte à la table”, conclut-il dans une missive qui a déjà atteint près de 90 000 personnes.

Nous on pense un peu comme Spies ou Lorenzo, un retour en arrière où les motos ressemblent encore à des motos en plus c’est certain que les pilotes ne seraient pas contre vu les contraintes physiques qu’engendrent ses appendices aérodynamiques, et vous, vous en pensez quoi ?

Publicité


Les actus les plus populaires