BMW et le MotoGP : une idylle en approche ?

·

·

BMW Moto GP

L’industrie motocycliste sourit à BMW, qui surfe sur une vague de succès. Des chiffres de vente flamboyants, une réputation de constructeur de renom et un début de saison fulgurant en WorldSBK : tous les voyants semblent au vert pour une entrée fracassante de la marque allemande en MotoGP.

Markus Flasch, nouveau PDG de BMW et fervent amateur de compétition, semble être l’artisan principal de cette ambition. Ses déclarations après la superbe week-end WSBK de Barcelone laissent peu de place au doute : les Allemands ont déjà entamé des démarches pour intégrer le MotoGP.

Il a notamment commenté que “ce n’est pas un secret que j’ai une grande passion pour le MotoGP“, affirmant que “en fait, j’ai personnellement contribué à faire de BMW la voiture officielle du MotoGP, mais les décisions ne sont pas prises par la seule passion du PDG” minimise t-il.

Flasch n’a pas écarté l’idée d’entrer en MotoGP, mentionnant que “l’objectif actuel est de réussir en Superbike, et plus tard, nous pourrons évaluer une étape supplémentaire en termes d’engagement dans la course” en faisait clairement référence à un passage en MotoGP, à propos duquel il a précisé : “ce n’est pas ma décision à moi seul, une analyse approfondie est nécessaire avant de prendre certaines décisions”.

Et c’est la nouvelle réglementation qui pourrait attirer BMW en MotoGP. Rappelons qu’elle entre en vigueur en 2027, et que c’est peut-être à cette date que l’on verra une moto allemande courir dans ce championnat : “Nous sommes en contact avec la Dorna au sujet de la nouvelle réglementation“, a confirmé le PDG, “Cela fait évidemment partie de nos évaluations”, a-t-il ajouté.

2027 semble être la date à laquelle tout pourrait se concrétiser : “2027 serait un bon moment pour entrer en MotoGP, mais cela ne forcera pas nos décisions“, faisant référence à l’entrée en vigueur du règlement.

“Le financement nécessaire pour prendre certaines décisions est un aspect, la marque en est un autre, mais si la fusion des différentes analyses était positive, tout serait plus facile”, dit-il. BMW considère le MotoGP comme un championnat “principalement pour la promotion de la marque, alors que le développement technologique est important, mais secondaire”, a-t-il déclaré.

Ces déclarations ne font que confirmer l’idée que BMW a toutes les chances d’être le prochain constructeur à entrer en Moto GP. Lorsque Suzuki a quitté le MotoGP, la Dorna a reçu une cascade de candidatures d’équipes pour occuper le poste, mais Carmelo Ezpeleta n’en a pas voulu.

C’était presque la seule exigence primordiale : la Dorna voulait un constructeur et plus d’équipes privées en MotoGP. BMW répond à cette exigence et n’est pas un nouveau venu dans le monde de la course. Et si Toprak Razgatlioglu n’a pas encore atterri chez Yamaha MotoGP, il aura peut-être une occasion en or en 2027 s’il finit par décrocher un titre mondial dans le WSBK.

Équipe BMW Barcelona 2024
Équipe BMW Barcelona 2024

Publicité


Les actus les plus populaires